Salut Malou

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Malou, ancienne membre d’Alroma.

Toutes nos tendres pensées vont à sa famille

En beauté

Et voilà, à chaque fois on se dit que tout ça est passé trop vite. Et la fatigue des dernières semaines vient rappeler que finalement, il n’en fallait pas trop plus.

Alors juste avant de terminer en remerciant toutes les personnes qui ont participé à cette aventure, j’aimerais envoyer un énorme bravo à notre metteuse en scène et à toutes les comédiennes et comédiens qui nous ont régalé avec ce beau salaud. Vous avez été magnifiques et vous nous avez emporté avec vous dans cette folle histoire.

Bravo !

Tellement ! Mais tellement !

Mais tellement qu’il y a eu de personnes qui nous ont aidés, que ça va être difficile de ne pas tous ne pas les oublier (triple négation osée).

Au bar, à la billetterie, aux affiches et à la promo, aux décors, aux costumes, coiffure et maquillage, aux achats et à la cuisine, aux nettoyages, à l’installation, à la caisse et au contrôle, aux réservations, au démontage, au comité et aux lectures… et bien sûr… sur la scène !

A toutes et à tous, un grand et gros merci !

Et dans la salle ? Bien sûr, merci à vous tous pour vos applaudissements et votre enthousiasme.

Les hommes sont de petites choses fragiles

Oui, on peut être un beau salaud et pourtant rester une petite chose toute fragile.

Heureusement, les femmes sont là ! Pour nous réconforter, nous chérir et prendre soin de nous.

Un beau salaud, c’est donc évidemment une histoire de femmes mise en scène par Sandrine Michellod avec :

Delphine Stapfer Catherine
Véronique Foeth Betty
Laetitia Duboux Barbara
Ivana Merlino Evelyne
Valérie Racine Borel Marie-Pierre
et bien sûr
Xavier Nicolovici François Dumoulin
Patrick Blanchut Paul

Full, complet, guichet fermé

C’est adorable et délicieux! Merci à toutes et toutes et tous et tous !

Nous sommes complets, c’est plein, full, nous jouons à guichet fermés, toutes les réservations ont trouvé preneur.

Nous vous remercions infiniment pour votre curiosité et votre fidélité ! Soyez assurés que ce succès nous va droit au cœur. Une salle pleine est le plus beau cadeau des comédiens.

Pour les retardataires et les malchanceux, réjouissez-vous ! Après 2017 viendra forcément 2018 et nous tâcherons d’être au rendez-vous. N’oubliez-pas de nous suivre sur Facebook pour vous tenir informés de nos prochaines dates.

Et pour tous les chanceux qui ont réussi à dégoter une place à temps ! Patience, ça recommence demain !

Vite, vite, il reste quelques places !

Attention, mise à jour mardi 13 à 10h
Mercredi, jeudi et vendredi complets !
Il reste encore quelques places pour le samedi 17

Nous vous avions prévenus, il fallait réserver et nous constations avec bonheur que vous l’avez fait !

Pour les retardataires, réjouissez-vous, il reste encore des places samedi 17 ! Joie et bonheur !
Mais il faudra faire vite !

S’il fallait encore vous donner envie

Pour tous ceux qui sont déjà venus cette semaine, voilà une photo qui va leur rappeler des bons souvenirs.

Et à vous qui n’êtes pas encore venus, je vous rappelle qu’il reste des places et que nous vous attendons du mercredi au samedi la semaine prochaine.

Et pour l’occasion, vous saurez ce que Barbara (Laetitia dans la vraie vie) cache dans son soutien-gorge !

Attention, pensez à réserver vos places au 077 440 52 56 entre 17h et 20h.

Hier soir

Hier soir, ce fut une histoire de …

Vous voyez, là, le monde qui s’effondre ? Le vide complet, le plus rien du tout ?
 – que fait-on?
 – on éteint les lumières?
 – tout le monde peut rentrer, c’est fini, merci et au revoir, nous sommes heureux de vous avoir reçus, mais le spectacle est terminé.
Attendez, j’en étais où ?
… la famille à Betty, le Périgord… 

Le foie-gras !

Voilà, c’était une histoire de blanc. Un joli blanc… tout noir et plein de vide. 

Hier soir, Xavier a eu ce que l’on peut appeler un joli petit blanc. Et pourtant, ce n’était pas compliqué ! Juste une histoire de foie-gras.

Pour les fêtes de fin d’année, Xavier mangera du caviar de la Mer Noire et du saumon d’Ecosse, mais je crois que les oies du Périgord peuvent dormir tranquilles, Xavier ne pensera pas à elles cette année.

50 ans… Purée, 50 ans mon gars !

Hier soir, Alroma a fêté 50 ans. Purée, 50 ans, c’est pas rien. Non ?

La troupe de 1967

Pour l’occasion, nous avons recherché nos anciens membres. En épluchant nos archives, nos papiers, les anciennes photos et demandé aux « anciens » de nous aider, nous avons fini par mettre à jour une liste de plus de 300 personnes ayant participé à cette grande aventure. Bien sûr, certains nous ont quittés, d’autres furent totalement introuvables, certaines adresses se sont révélées inexactes et nombres de courriers nous sont revenus. A tous ceux qui n’auraient pas pu venir, nous vous envoyons du fond du cœur un gros, GROS, gros poutou-poutou et nous nous réjouissons de vous revoir pour les 100 ans de la société (et sinon, il reste encore des places pour samedi et la semaine prochaine!). A ce sujet, j’aimerais remercier – et ce malgré les inévitables couacs inhérents à la reconstitution d’un fichier de membres d’une société de 50 ans – tout spécialement notre secrétaire, Xavier (le beau salaud de cette année) pour tout son travail ainsi que toutes les personnes qui ont œuvré pour cette soirée !

Mais quand même! Hier soir, nous étions près de cent personnes dans ces petites caves à fêter cet anniversaire en compagnie de Pierre Macheret, membre fondateur, autour d’un magnifique buffet offert par la commune de Versoix.

Alors, pour ces 50 riches et belles années, ces années de théâtre faites de joies, de rires, de stress, de rencontres, d’engueulades, de réconciliations, d’embrassades, et de rires et encore de rires, MERCI !

A vous toutes et tous, membres et participants de la société ainsi qu’à vous tous, public qui nous suit depuis tant d’années, nous vous disons un GRAND MERCI.

Une histoire de femmes

C’est parti ! Ce soir, c’est la première et je vous écris en silence depuis les coulisses pour vous raconter ces deux prochaines semaines.

Être un beau salaud, c’est tout un boulot, mais c’est aussi – et surtout – une histoire de femmes. Et croyez-moi, il est bien entouré, le salaud !

Je profite de ce petit message pour remercier Marcel et Patrick pour les décors. Toujours présents depuis des années, toute la troupe se joint à moi pour leur glisser un énorme MERCI !

La générale

Ce soir, mardi, c’était la générale ! Et comme membre du comité, j’ai eu la chance de voir la pièce en avant première.

Réservez ! Vous n’allez pas le regretter !

Et je profite de ce dernier moment pour remercier et féliciter Sandrine Michellod (appelez la Mitch, notre metteuse en scène tout à droite) pour tout son travail et la qualité de sa mise en scène.

J’ai passé un moment absolument génial !  Et je reviendrais durant ces prochains jours pour vous parler de toutes les personnes qui ont participé à cette aventure !

Attention, le vendredi 9 est déjà complet ! Alors, à vos téléphones pour réserver vos places au 077 440 52 56 entre 17h et 20h.

D’une main de maîtresse

Toute cette histoire loufoque est mise en scène par Sandrine Michellod, dans la joie et la bonne humeur… Si, si.

Malheureusement, aussi difficile à photographier que le grèbe huppé à corolle argentée du Nicaragua, je ne dispose que cette photo floue et de dos pour vous la présenter.
Remarquez, vous la reconnaîtrez facilement, elle se trouve derrière le tableau de la régie durant le spectacle.

Je vous avais déjà dit qu’il est préférable de réserver au numéro 077 440 52 56 entre 17h et 20h ?

Tiens, v’là la présidente !

Youpie, cette année, Valérie, présidente du théâtre Alroma remonte sur scène pour les 50 ans de la société. Bon, là, elle est pas dispo, et elle a toujours un truc à faire plutôt que de poser gentiment pour une photo. Mais que voulez-vous, c’est la présidente.

Et cette année, le grain de sable dans la petite mécanique à femmes de François Dumoulin, c’est elle, c’est Marie-Pierre

Le couple d’amis

Je vous avais laissés sur votre faim en vous présentant Ivana et Patrick sans trop vous en dire plus. Ils sont tous deux membres de la société depuis de nombreuses années pour notre plaisir à tous.

Et ils jouent les rôles de Evelyne et Paul dans la pièce. Amis de François et Catherine, ils sont venus pour l’anniversaire du beau salaud. Une soirée mouvementée en prévision.

Oups, attention ! Notez qu’exceptionnellement il n’y aura pas de représentation le jeudi 8, pour cause d’anniversaire, Hé oui, la société Alroma a 50 ans ! Ça se fête, non ?

Mais c’est qui ceux là ?

OK, résumons. Il y a un salaud, sa femme, son ex, une jeune fille que l’on n’ose présumer innocente pour le plaisir de l’intrigue… Mais les deux, là, à droite… Qui sont ils ?

Que peuvent bien venir faire Ivana et Patrick dans cette histoire qui commence à bien se compliquer.

Je me répète peut-être, mais je vous rappelle quand-même que les portes ouvrent à 19h30 et que le spectacle commence à 20h30 et que vous trouverez une petite restaurations sur place.

L’ex

Dans ces histoires de salaud, il y a des femmes, beaucoup de femmes. Il y a les actuelles et toutes les futures. Mais forcément, il y a aussi les ex !

C’est Véronique qui joue le rôle de l’ex, Betty. Véronique que vous connaissez bien maintenant, comédienne, membre du comité qui fut secrétaire et maintenant trésorière pour la société.

Mais je ne sais plus, je vous avais dit de réserver vos places ? N’oubliez pas, nous jouerons les 7, 9, 10 et 14, 15, 16 17 juin 2017 et ça se passe au 077 440 52 56 entre 17h et 20h.